On dit parfois qu’il vaut mieux tard que jamais. Alors voici mon retour sur mon expérience de la Conférence Internationale qui a eu lieu à la mi-juin.

 

Quoi de mieux pour être charmé que de ne pas savoir ce qui nous attend !  

Lorsque je me suis inscrite à la Conférence Internationale je voulais savoir ce qui se passait dans la tête et le cœur des Rotariens qui avaient vécu une Convention…. Incroyable! 44 000 personnes qui viennent de partout dans le monde et qui n’on qu’un seul but… servir d’abord ! Impossible de faire un pas sans recevoir un sourir ou un  »bonjour », peu importe notre couleur, nos origines, nos choix politiques ou religieux. Et le plus merveilleux, c’est que la  »loi » du  »on est toujours à 6 personnes de connaître quelqu’un » se valide très bien!

La première journée, j’arrive dans ce lieu monstre de 3.9 millions de pieds carrés  mais, comme tout ce que le Rotary gère, le programme de la Convention est réglé au quart de tour. Impossible de se perdre, les indications sont claires; j’arrive toujours au bon endroit au bon moment.

Les deux journées à venir seront pour connaître la vision pour la prochaine année Rotarienne du programme d’Échanges Jeunesses Rotary, mais aussi et surtout pour faire le point sur ce qui a été vécu. Différents ateliers nous permettent d’échanger et de faire le point sur ce qui s’est déroulé dans la dernière année, les réussites comme les éléments à travailler.  Nous pourrons par la suite retourner dans nos clubs respectifs et mettre en application nos différents apprentissages.

Recevoir sa paye…  

J’étais assise entre Christine (Club de Pessac, France) et Alan (Club de Seabrook, Texas) avec comme seule distinction, la langue. Cette barrière linguistique qui nous séparait n’empêchera pas Alan de  »baragouiner » à Christine dans un accent Texan peu facile à décoder. Ce dernier se souvenait d’avoir reçu une charmante Française étudiante du programme d’Échanges Jeunesses 25 ans plus tôt. Il avait beaucoup apprécié l’expérience, mais avait malheureusement perdu sa trace avec les années. Christine ayant conservé  les coordonnées de tous les participants au programme d’échange jumelé avec la magie de Facebook, cette dernière a retrouvé, en moins de 30 minutes les coordonnées de cette personne maintenant devenue maman.

Émotion a son comble quand Alan reçoit un message de celle-ci … par l’entremise du cellulaire de Christine (la force de la technologie!) À ce moment précis, je me suis dit que c’est ça, en fait, notre belle famille Rotarienne.

Aux jours 3 et 4, c’est la visite de la Maison de l’Amitié, haut lieu d’échange et de camaraderie pour tous les Rotariens. Nous y retrouvons tout les objets promotionnels dédiés aux Rotariens, quelques un des 75 différentes Amicales professionnelles  ou de loisirs en plus de différents clubs Rotary.

Chaque file d’attente est prétexte à une nouvelle amitié, que ce soit pour manger, voir un spectacle, une discussion dans un ascenseur ou prendre un transport …

À la 5e journée, c’est LA conférence tant attendue de monsieur Bill Gates avec près de 22 000 Rotariens présents dans la salle. Les gouvernements et les organisations mondiales tel que le Japon, les Emirats Arabes Unis, l’Allemagne, avec la participation du Pakistan et du Nigéria, se sont fixés comme objectif l’éradication complète de la polio d’ici 3 ans. Projet ambitieux mais tout à fait réalisable. Ces derniers ont également ont engagé de nouveaux fonds pour près de 1.2 milliards de dollars. Wow!

En sommes, malgré mon retard à vous en avoir parlé, ce fut une expérience unique en son genre et riche de rencontres, de connaissances et de motivation. Honnêtement, je suis rotarienne de coeur depuis plusieurs années mais, cette semaine m’a fait réaliser à quel point les valeurs que le Rotary véhicule me correspondent au plus haut point!

Mention spéciale

Mention spéciale au gouvernement du Canada qui s’est engagé à hauteur de 100 millions de dollars (75 millions de dollars US) à l’éradication de la poliomyélite. L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du développement international, en a fait l’annonce sur la scène avec Bill Gates et des représentants de plusieurs autres pays (voir photos ci-bas). Bravo et merci à toi, Canada!  

Bill4 Bill3 Bill1